Confinement et zéro déchet

Bonjour, bonjour,

Un article rapide et un peu bla bla aujourd’hui… je m’interroge en effet sur le zéro déchet et le confinement. Est-ce que la crise actuelle booste le zéro déchet ou au contraire le freine carrément?

Confinement, zéro déchet et minimalisme : pas de ruée sur les pâtes !

Clairement, être dans une démarche zéro déchet et minimaliste a beaucoup aidé au début de la crise. Non nous n’avons pas besoin de stocker des tonnes de produits, nous pouvons aussi faire beaucoup de choses nous même, nous privilégions déjà avant tout ça nos commerçants locaux. Donc oui, le confinement a été appréhendé de manière moins stressante côté courses et stockage.

Actuellement pour nous 4, mon homme fait les courses une fois par semaine au supermarché (j’y reviendrai après) car il travaille tous les jours à côté et moi je me réserve une sortie par semaine pour aller chez les commerçants du coin, à pied.

Côté loisirs, nous faisons avec ce que nous avons et pour le moment ça nous va très bien.

Confinement et zéro déchet : moins de vrac !

Malheureusement il y a aussi des côté négatifs. Plus possible d’acheter en vrac à la biocoop, même si celle ci fonctionne avec un système de drive. Etant seule à la maison avec les enfants, je ne sors pas en voiture avec eux en ce moment, donc pas possible de faire les 20km qui me sépare du magasin, et les horaires du drive ne correspondent pas avec celles de mon homme. Je l’ai donc fait une seule fois depuis le début du confinement, pour les produits comme le bicarbonate, le percarbonate, etc… et quelques produits en vrac mais épuisés depuis. Nous sommes donc contraints de nous tourner vers le supermarché un peu plus que d’habitude…

Et puis il y a le problème de réapprovisionnement. Là où on privilégiait les emballages en verre, nous sommes parfois forcés de racheter des produits emballés dans du plastique, tout simplement car il n’y en a plus autrement (exemple les yahourts, que je vais commencer à faire moi même d’ailleurs).

NB : Et je ne parle même pas des gestes barrières (mouchoirs jetables, gants jetables, etc…), c’est un tout autre débat !

Je suis un peu triste de ce constat car j’ai peur que cela ne prenne du temps pour revenir à nos habitudes…

Produits bio et écolo pour le ménage 100% naturel

Confinement et minimalisme : apprendre à mieux consommer

Le point positif c’est que notre démarche minimaliste progresse plus vite ! Impossible de se ruer en magasin dès qu’on a envie de quelquechose, et ça ça aide ! Notamment les enfants, qui « font avec ce qu’ils ont », mais qui au final y trouvent aussi leur compte. Mais attention ne les plaignez pas ! Ils ont ENORMEMENT de choses! 😉

Pour les vêtements, c’est le même combat. Mais de toute façon nous consommons déjà peu de côté là. Le petit hic c’est plus les tailles pour les enfants, ils poussent drôlement vite en confinement ces deux-là. On a fait un peu de récup pour transformer des pantalons en short, j’ai cousu une petite jupe à ma fille, mais clairement… Il faudrait que je progresse en couture !!!!

Quant aux loisirs, finalement, on passe beaucoup plus de temps tous ensemble et ça, ça n’a pas de prix (comme dirait Mastercard). 🙂 Evidemment plus de restau, de ciné. Même si on essaie de limiter, on a toujours les écrans et la TV (merci netflix), d’autant plus ces derniers jours avec la pluie qui s’est invitée. Et puis, il a aussi les apéro Skype, n’est ce pas?

Couverture de restes de laine

Consommation raisonnée aussi pour la laine, je me suis fixée comme objectif de limiter mes achats par correspondance car je sais que c’est compliqué en ce moment pour beaucoup de monde. Alors on plonge dans le stock… 😉

 

En conclusion, je suis un peu attristée et frustrée d’être limitée dans ma démarche zéro déchet, mais je suis contente de pouvoir revenir à de vraies valeur. Je nous sais chanceux d’avoir l’environnement que nous avons (physique et familial aussi), alors je ne me plains pas. Nous ne souffrons pas tant que ça du confinement, je sais que c’est beaucoup plus difficile pour des tas de personnes…

Et chez vous? Zéro déchet ou pas? Comment vous adaptez-vous? Avez-vous des petites astuces? Partagez-les en commentaire !

Je vous remercie d’être passés par ici et je vous dis à très vite, pour un article bien plus « feel good » !

printemps 2020 en confinement


6 réflexions sur “Confinement et zéro déchet

  1. Zéro déchet pas encore mis en place chez nous, je faisais la chasse aux emballages mais… ici aussi monsieur fait les courses hebdomadaires avec la queue pour rentrer dans l’hypermarché donc je ne lui casse pas les pieds en plus. Donc c’est plutôt un peu moins bien.
    Aspect positif : consommation en dehors de la nourriture en 6 semaines = 1 pot de peinture, 2 livres et un manuel scolaire. C’est tout. Ma voiture ne bouge plus, pour les habits on fait avec ce qu’on a (je devais racheter des vêtements aux filles, pour le moment je recouds leur leggings 😁). Pour le jardin comme tu as vu je récupère. Pour le diy je vide mes stocks et je recycle les vieux habits 😇 ça oblige à se creuser la tête mais ça se fait bien !
    Pas d’achat ni de commande comme toi pour ne pas surcharger la poste.
    Plus de légumes cuisinés soi même, plus de céréales pour changer du riz / pâtes mais quelques plats tout prêts malgré tout (pratique quand on a que 20mn pour manger et pas aux mêmes horaires -eh oui même en télétravail !), zéro Picard. On privilégie le resto près de chez nous qui fait des plats à emporter pour survivre. Et plus de repas végétariens dans la semaine.
    Plutôt mieux de ce côté-ci donc !!
    Par contre si on calcule la conso numérique… aïe !! 🥵 bisous

    J’aime

  2. Zéro déchet oui dans l’idéal ici mais c’est quand c’est mot qui fait les courses… Mon chéri n’est pas vraiment adepte malheureusement ! Pour autant il n’est pas du tout dans la surconsommation, loin de là. On va dire qu’il est dans la consommation raisonnée.

    Pour les enfants, quand je vois que la dernière (les autres sont ados donc pas pareil) n’a joué quasiment qu’avec ses Playmobils pendant un mois… Quasi pas de jeux de société, ça motive à acheter le moins possible (parce qu’elle a énormément de choses..).

    N’as tu pas des habits inutiles à toi ou ton chéri que tu pourrais transformer pour eux?

    J’aime

  3. Coucou ! Zéro déchet ici on continue … pour l’alimentaire on peut acheter en vrac dans un magasin bio a 10 km (il n’y a pas de commerce dans mon village à part la boulangerie)et pour le fromage à la ferme. Pour les rares courses supermarché, on accepte mes tupps et je peux encore privilégier verre ou carton là où le vrac est fermé.
    Et je fais énormément de récup en jardinage et couture. Tous les voisins de la rue m’ont déposé leur dechets verts et nous avons crée de très grandes lasagnes de permaculture. Idem pour la couture.
    On devient fort en recyclage et réparations 😊

    J’aime

    1. Waouh! Je suis admirative!!!! Pour ma part je récupère aussi pas mal en ce moment de tissu pour faire des lavettes ou ce genre de choses. Je prends rarement le temps d’habitude. Pour le jardin nous n’avons pas encore de potager mais je privilégie la récup et le bouturage pour tout ce qui est plante. 😉 c’est tres plaisant de jardiner ca permet d’avoir un joli jardin sans forcément acheter! Merci pour tes conseils!

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s