Le jour où j’ai tricoté des chaussettes !

Bonjour à toutes et tous !

Non vous ne rêvez pas ! J’ai tricoté des chaussettes ! J’ai finalement passé le pas, et j’ai adoré ça ! J’ai eu envie de vous partager mon expérience si vous aussi vous vous lancez ou avez envie de le faire !

Tricoter des chaussettes, pourquoi?

Depuis que je tricote, je bave devant les chaussettes rayées qu’on peut voir sur Instagram ou les podcasts. En plus les tricoteurs de chaussettes disent tous que c’est doux et confortable à souhait. Et puis c’est un petit projet, assez nomade pour un peu qu’on ne fasse pas de point trop complexe.

Je pense aussi qu’une fois qu’on a trouvé « sa » recette de chaussette, la bonne taille, le bon talon, la bonne construction, etc… On peut les tricoter sans patron et ça c’est chouette. Ca demande peu de laine, on peut aussi se faire plaisir avec des restes, des écheveaux bariolés, de la laine autorayante, ou même fluo !

J’avais vraiment envie d’essayer mais je dois reconnaître que mes tentatives s’étaient soldées par des échecs cuisants. Mauvais patron? Mauvaise laine? Mauvaises aiguilles? Bref je n’étais pas emballée du tout… et ça venait se rajouter à tous ces arguments qui me freinaient.

Chaussettes tricotées laine vilaine

Tricoter ses chaussettes : les freins

Le premier frein que j’avais était un peu idiot : j’avais peur de la technique. Cela me paraissait compliqué vu de loin, surtout le talon. Il existe plusieurs méthodes, et j’avoue que j’avais peur de me lancer, peur que ce soit très technique et que cela demande beaucoup de temps et de concentration. En réalité pas du tout !!! Il suffit de se laisser guider, mais une fois qu’on a compris la logique, ça roule.

Le 2ème obstacle c’était le magic loop… Brrrr! je déteste ça ! Rien que le mot me file des boutons. Alors tricoter toute une paire de chaussettes comme ça, non merci ! Mais là encore, il y a des alternatives, pour ma part j’utilise des petites aiguilles 23 ou 25 cm. Il faut bien se renseigner et ne pas hésiter à tester pour trouver les aiguilles qui nous conviennent le mieux.

Et enfin le dernier argument… Et pas des moindres ! La taille des aiguilles. Et oui il faut tricoter avec des cure-dents ! Franchement ça me rebutait un peu, j’avais l’impression que ce serait long et fastidieux, qu’il fallait être hyper minutieux. Mais finalement sur un petit ouvrage comme ça, ça va assez vite. Et le rendu est tellement joli !

Moralité : si vous aussi vous avez des blocages, faites quand même des tentatives, vous verrez que parfois on se fait des montagnes de rien du tout !

Tricoter ses chaussettes

Comment j’ai réussi ma première paire de chaussettes?

Après quelques tentatives infructueuses, j’avais quand même très très envie de recommencer. Oui je suis têtue ! Boostée par les copines, j’ai donc décidé de m’y remettre. Mais j’ai fait un changement tout bête. Les 2 premières fois, j’avais commencé par la pointe et là j’ai commencé par la cheville !

Et vous savez quoi? Ca a roulé tout seul ! Comme quoi !

J’ai donc commencé avec le patron des Erell Socks d’Along avec Anna, mais vous avez aussi la recette de chaussettes parfaites de Nanoulili Designs ou encore le chouette patron des Bourbon Socks de Tisserin Coquet.

Après un premier essai, cette fois couronné de succès, j’ai tout de suite recommencé. La taille était un tout petit peu grande, donc j’ai fait avec un peu moins de mailles. Cette fois, j’ai décidé de les faire avec une laine pep’s et motivante qui m’avait été offerte par une tricopine (encore merci Lydie!).

paire de chaussettes tricotées main

Et devinez qui est devenue accro au tricot de chaussettes?

Et oui c’est moi !

Donc après mes 2 jolies paires bien confortables et chaudes, je me suis lancée dans un test de patron de chaussettes. Il s’agit d’un modèle qu’on commence par la pointe et j’avais envie de m’essayer à cette construction. Bon clairement, je préfère commencer par la cheville, mais ça a aussi ses avantages de faire le pied en premier ! Je ne peux aps encore les dévoiler mais je leur consacrerai un article complet ! 😉

En parallèle, j’ai commencé une paire pour mon chéri. Donc oui je crois qu’on peut dire que je suis tombée dedans !

Evidemment je ne compte pas m’arrêter là ! J’ai eu la chance de recevoir le livre « Tricoter ses chaussettes : toutes les techniques » de la part de ma Maman pour mon anniversaire, et je suis ravie ! Grâce à ce livre j’ai accès à des tas de conseils, de techniques et de patrons. Mon objectif, c’est de pouvoir faire une recette de chaussettes en jersey que je pourrais tricoter sans patron spécifique.

Et comme j’ai pas mal de laine qui traîne à la maison pour faire des paires toutes plus originales les unes que les autres… Je sens que vous allez voir pas mal de photos de mes pieds par ici !

Tricot de chaussettes

J’ai fait cet article pour partager avec vous mes aventures bien sûr, mais aussi au cas où certains d’entre vous hésiteraient à se lancer. Rien de compliqué à tricoter des chaussettes, c’est un projet facile et très nomade (idéal à l’approche des vacances !) et avec lequel on peut se permettre plein de folies !

Et vous, vous tricotez aussi des chaussettes? Dites moi tout en commentaires !


10 réflexions sur “Le jour où j’ai tricoté des chaussettes !

  1. Ma première paire de chaussette, pour moi ce fut cet hivers, plus par curiosité et si je ne suis pas convaincue pour les mettre dans des chaussures j’ai beaucoup apprécié le confort dans la maison. Du coup une 2eme paire a suivi et mon prochain projet sera d’utiliser une laine autorayante.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de ce partage ! Pour le moment je n’ai pas porté les miennes car je les ai fini au printemps et il ne faisait pas assez froid… J’aurais presque hâte d’être en hiver! 😉

      J'aime

  2. Alors moi je suis pile dans la cible de ton article : j’hésite, puis j’achète de la laine à cho7, puis je fais des vêtements poupées avec puis je rachète de la laine à chaussette et je fais un châle avec etc etc…
    bref un jour peut-être qui sait ? En tout cas elles sont fort belles ❤
    Bisous

    Aimé par 1 personne

      1. Merci 🤩 s’il me reste de la laine à cho7 cet hiver et que je n’ai pas tout converti en châle ou cardigan ou… pourquoi pas 🤔 mais pour le moment j’ai la motivation des cho7 qui coince… !!

        Aimé par 1 personne

  3. Bienvenue parmi les addicts aux chaussettes ! Effectivement, le sens de tricot peut tout changer. Je suis comme toi, j’ai une préférence pour celles qui commencent par la cheville. C’est comme cela que j’ai appris et c’est ce qui me vient le plus naturellement. Évidemment, maintenant c’est plutôt mes envies de motifs qui dictent mon sens de tricot 😉
    J’espère que tu arriveras à te concocter une recette bien à toi tout bientôt !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s